logo article ou rubrique
Travailler l’EC2 à l’oral

On propose deux dispositifs pour que les élèves travaillent l’EC2 à l’oral.

Article mis en ligne le 26 juin 2019
dernière modification le 27 juin 2019

par pcheynet

  Dispositif 1 Présentation orale d’une EC2 mystère

Description rapide : un groupe d’élèves présente une EC2 à l’oral. Une partie de la classe ne connaît pas le document et doit répondre à une série de questions en écoutant leur prestation.

Durée  : 1h.

Objectifs : 

  • Apprendre à structurer son raisonnement.
  • Apprendre à clarifier l’expression de ses idées et la lecture des données statistiques.
  • s’exprimer à l’oral devant la classe

Programme : le travail peut être fait sur tout chapitre du programme de terminale. Il porte sur la méthodologie de la deuxième partie de l’épreuve composée.

Contexte pédagogique

  • Les élèves ont déjà abordé la méthodologie de l’EC2 et suivi deux séances portant sur la lecture des données statistiques (indices, différence points / %, lecture des contributions à la croissance). Une EC2 sera donnée la semaine suivant en devoir maison.
  • La séance se fait de préférence en demi groupe.

Ressources

Déroulement détaillé

  1. Le groupe est divisé en deux parties de taille égale. Chaque partie se divise en petits groupes de deux à trois élèves.
  2. L’exercice est présenté à la classe. Chaque moitié de la classe reçoit un sujet d’EC2 qui lui est propre et un court questionnaire portant sur le sujet distribué à l’autre moitié. Les élèves disposent de 20 à 30 minutes pour préparer une présentation orale sur le sujet qui leur a été distribué (sans connaître les questions distribuées aux autres élèves). Il est conseillé d’adopter une présentation suffisament claire, avec des lectures de données en nombre suffisant et bien explicitées. L’objectif est qu’un maximum de questions soient traitées par les camarades.
  3. Chaque groupe prépare son EC2. A la fin du temps imparti, plus aucun groupe ne travaille sur le sujet.
  4. Un groupe est tiré au sort. Il passe à l’oral. Les élèves qui avaient le même sujet mais ne passent pas sont invités à repérer d’éventuelles erreurs techniques. A l’issue de sa prestation, les élèves qui l’ont écoutée lisent les questions posées et y répondent dans la mesure du possible. Les élèves qui sont passés à l’oral sont amenés à repréciser les points qui n’avaient pas été compris par l’auditoire.
  5. L’opération est répétée pour le second sujet.
  6. Bilan par l’enseignant. Les documents étudiés sont vidéoprojetés et commentés. L’épreuve est généralement plutôt réussie, mais un groupe peut avoir laissé de côté certaines données, proposé des lectures erronées ou organisé sa restitution de manière confuse, ce qui a empêché les auditeurs de saisir toutes les informations.
  7. Il peut être profitable de demander aux élèves de refaire à l’écrit le travail réalisé dans l’heure afin de mieux ancrer les connaissances. 

  Dispositif 2 Réalisation d’un enregistrement audio d’une EC2 "mystère"

Description rapide : un groupe d’élèves enregistre une EC2 présentée à l’oral. Une partie de la classe ne connaît pas le document et doit répondre à une série de questions en écoutant la diffusion de leur prestation en classe.

Durée : 1h

Ressources :

Déroulement détaillé

  1. Les élèves forment sept groupes au maximum.
  2. L’exercice est présenté à la classe. Chaque groupe reçoit un sujet d’EC2 qui lui est propre et dispose d’une semaine pour préparer l’exercice, enregistrer sa prestation et l’envoyer au professeur via l’ENT. Il est conseillé d’adopter une présentation suffisamment claire, avec des lectures de données en nombre suffisant et bien explicitées. L’objectif est qu’un maximum de questions soient traitées par les camarades.
  3. Lors de la séance suivante, avant la diffusion des enregistrements, un questionnaire comportant trois questions sur chaque EC2 est distribué (une question sur la présentation du document, une de lecture d’une donnée majeure et une sur le sens du document). Les élèves doivent répondre au plus grand nombre de questions possible.
  4. A l’issue de sa prestation, les élèves qui l’ont écoutée lisent les questions posées et y répondent dans la mesure du possible. Les élèves qui sont passés à l’oral sont amenés à repréciser les points qui n’avaient pas été compris par l’auditoire.
  5. Bilan par l’enseignant. Une fois l’enregistrement diffusé et les questions traitées, le document étudié est vidéoprojeté et commenté. Tout ou partie de l’EC2 est rediffusée et commentée. L’épreuve est généralement plutôt réussie, mais un groupe peut avoir laissé de côté certaines données, proposé des lectures erronées ou organisé sa restitution de manière confuse, ce qui a empêché les auditeurs de saisir toutes les informations.

Évaluation

La séance fonctionne bien. Les élèves se prennent au jeu et proposent des prestations relativement claires. L’usage de l’enregistrement ne semble pas poser de difficulté technique, chaque groupe comportant au moins un élève avec un téléphone portable. L’exercice sur le EC2 a été réalisé en demi groupe : une partie de la classe devait s’enregistrer en amont, l’autre présentait à l’oral de manière classique. Une différence d’investissement et de qualité des prestations a été notée. Le fait de s’enregistrer améliore significativement la prestation des élèves. Il est intéressant pour les élèves de s’entendre prendre la parole et de prendre conscience de certains défauts éventuels.

Auteur : François le Morvan